ACTUALITES

Clap de fin pour l’Académie d’Orgue Internationale « Bach-en-Combrailles »

 

COMMUNIQUÉ 

 

Clap de fin pour l’Académie d’Orgue Internationale

 

« Bach-en-Combrailles »

 

 

Victime de jeunisme et (ou) d’entrisme ?

 

 après 14 ans d’existence 

  

 

Jean-Marc THIALLIER, vétérinaire mécène, grand admirateur du Kantor de Leipzig, organiste amateur et surtout fondateur du festival « Bach-en-Combrailles », avait le désir de créer une académie d’orgue ouverte à tous, qui, en complément du festival, et de l’installation de l’orgue construit par le facteur DELHUMEAU, devait rendre encore plus attrayant son projet auprès des mécènes et des autorités politiques et culturelles de la région.

 

Proposée par la Neue Bachgesellschaft Leipzig, recommandée par Gilles Cantagrel et Rudolf Klemm, Jean-Marc me proposa de créer et de diriger ce stage annuel. Comment refuser une telle proposition alors que, dans un formidable enthousiasme, on venait d’inaugurer dans l’église paroissiale de Pontaumur l’exacte réplique de l’orgue d’Arnstadt (instrument du jeune Bach). En 2005, je réalisai le premier enregistrement discographique de cet orgue qui allait devenir le 1er volume de mon Intégrale Bach parue chez SYRIUS.

 

En 2006, Gérard Thiallier, le père du fondateur, donna corps à cette académie d’orgue en mémoire de son fils décédé trop jeune. Depuis cette date, chaque été, je dirige cette académie ayant pour vocation de se consacrer non seulement à l’interprétation des œuvres de J. S. Bach mais également de sensibiliser et de former tous les organistes, professionnels ou amateurs, désireux d’approcher l’interprétation rhétorique de la musique baroque allemande. Cette rencontre annuelle de six jours, donnée en langues française, allemande et anglaise, a attiré à ce jour plus de 125 musiciens, dont une vingtaine de l’étranger, certains venant naturellement d’Allemagne, le pays qui m’a vu naître. Ces organistes ont passé de nombreuses heures sur l’instrument de Pontaumur, mais ont également pu découvrir, grâce à l’amitié de mes collègues d’Auvergne, d’autres instruments de la région. À l’issue du stage, les participants soutenus par un public nombreux et enthousiaste, étaient heureux et fiers de donner une audition d’orgue au sein du festival.

 

Le Festival et l’Académie ont parfaitement collaboré pendant 14 ans, tant du point de vue du public que du point de vue financier. Fonctionnant en quasi autonomie, cette classe de maître était considérée avec bienveillance. Je dois avouer cependant qu’il m’aurait été agréable d’être davantage épaulée par l’association pour sa promotion et son organisation. Ces dernières années, l’avenir de l’Académie n’a jamais fait l’objet d’aucune discussion avec les responsables de l’association, alors que je n’avais aucune réticence à la voir évoluer. En 2016 (vraisemblablement pour une question de survie mais peut-être au prix de son âme), les rênes du Festival, créé et animé jusqu’alors par des passionnés, ont été transférées à une agence professionnelle spécialisée dans l’organisation et la gestion de festivals. La même année, lors des adieux de Patrick AYRTON (alors directeur artistique) et de Gilles CANTAGREL, je reçus à Pontaumur des mains mêmes de cet éminent spécialiste français de Bach, la distinction de Chevalier des Arts et des Lettres.

 

Souhaitant prendre connaissance des dates du festival 2020, j’ai pris l’initiative de téléphoner, et c’est donc par le plus grand des hasards que j’ai eu connaissance de la décision prise par l’association « Bach en Combrailles », lors de sa réunion du 12 octobre 2019, de ne pas reconduire l’Académie d’orgue « dans sa forme actuelle ». Rien ne présupposait cette annonce cavalière, faite par le président de « Bach en Combrailles », sans même m’en avoir parlé au préalable. Après 14 années d’existence, en guise de remerciement, on me fit pour principal grief d’avoir fidélisé un trop grand nombre de stagiaires, d’attirer prioritairement des organistes amateurs ou encore d’avoir trop de personnes âgées…

 

Inutile de vous cacher ma surprise et ma déception à l’annonce de cette nouvelle d’évincement inqualifiable. Ce n’est pas la cessation de cette activité qui m’attriste le plus, mais j’avoue qu’il m’est particulièrement pénible de constater la façon déplorable et peu élégante de son annonce faite uniquement par téléphone, sans l’once d’une quelconque reconnaissance pour le travail accompli. Serais-je victime du jeunisme et (ou) d’un certain entrisme de la part de la nouvelle équipe qui a pris le relais ? Depuis deux ans, j’avais effectivement remarqué un désintérêt progressif pour l’Académie d’orgue : sur le site internet de l’association, celle-ci n’apparaissait plus, et cette amputation me semblait lourde de sens.

 

Par ce communiqué, avec des regrets sincères et une authentique tristesse, je souhaite donc informer mes amis ainsi que les stagiaires, mais également le public des festivaliers qui m’ont suivi si fidèlement d’année en année, que la XVème session de l’Académie d’orgue prévue pour 2020 n’aura pas lieu, malgré l’immense joie que j’aurais eue à fêter en beauté cet anniversaire, après celui des vingt ans du festival célébré cet été.

 

J’encourage les anciens stagiaires, membres de l’association « Bach-en-Combrailles », à suivre mon exemple et à résilier leur adhésion à cette association qui semble actuellement peu digne du nom de Bach.

 

 Helga SCHAUERTE-MAUBOUET 

  Organiste, Concertiste internationale, Musicologue

  Professeur au Conservatoire Nadia et Lili Boulanger, Paris

  Titulaire de l’orgue de l’Église protestante allemande de Paris

  

Paris, le 28 octobre 2019

 

CONCERT AU PROFIT DE LA RECHERCHE MEDICALE 

 

Programme des amis de l'Orgue Callinet de Dannemarie - Alsace

 

Dimanche 29 mars 2020 À 17 h - Église St Léonard

 

 

Par l’ensemble vocal POLYCANTO - Direction : Arlette STEYER

 

Orgue : Helga SCHAUERTE-MAUBOUET  

 

Avec la participation du musicologue Gilles CANTAGREL 

Arlette STEYER a été la directrice artistique et pédagogique de l’Ecole Maîtrisienne et de la Maîtrise de Garçons de Colmar. Elle a suivi des études musicales complètes à la Maîtrise de Radio France à Paris. Soliste pendant dix ans aux Arts Florissants dirigés par William Christie, elle s’est produite sur toutes les grandes scènes européennes, aux Etats- Unis, dans les pays de l’Est, et a enregistré une douzaine de disques. À Dannemarie, elle dirigera un chœur récemment constitué : « L’ensemble POLYCANTO ». Il s’agit d’un chœur d’hommes né en 2019 constitué d’anciens maîtrisiens et de choristes expérimentés souhaitant vivre la passion exigeante du chant choral, en Alsace et au-delà. Le répertoire s’étend du grégorien à la musique contemporaine, avec une prédilection particulière pour le répertoire a cappella des 20ème et 21ème siècles. 

 

L’orgue Callinet sera tenu par Helga SCHAUERTE, titulaire des orgues de l'église évangélique allemande de Paris. De par ses concerts, ses enregistrements et ses ouvrages de musicologie, Helga SCHAUERTE est considérée comme «l’une des meilleures organistes actuelles et l’une des rares à honorer le noble titre d’interprète » (Piano Magazine n° 42/2004). Depuis 1990, sa biographie a été incluse dans The International Who’s Who in Music, et elle a été choisie pour figurer dans 2000 Outstanding Musicians of the 20th Century. Ce sont donc deux éminentes personnalités du paysage musical actuel qui se rencontreront pour la première fois à Dannemarie pour un programme alliant musiques allemandes et françaises.

 

 

Autre particularité, ce concert sera commenté par le célèbre musicologue-écrivain-conférencier Gilles CANTAGREL qui est un expert reconnu du Kantor de Leipzig et de son époque. Celui qui a été Maître de Conférence à la Sorbonne apportera ainsi une dimension pédagogique à ce concert-conférence autour du thème « Charles-Marie Widor et le musicien-poète ». 

Cet événement musical à ne pas manquer sera donné en partenariat avec le Musée A. Schweitzer (Gunsbach 68)

la Société Bach de Leipzig – la Fondation La Poste et l’Association « Orgue en France ».

Ce concert sera retransmis sur écran géant dans le chœur de l’église. 

 

Oratorio de Noël de BACH  Intégrale des six cantates 

                         

          DIMANCHE 8 DÉCEMBRE 2019 À 17H30                              


Oratorio de Noël

6ème édition -  Six ans, six cantates !  

 

Six cantates pour Un oratorio...                                                                                                                         Il s’agit d’une expérience unique à laquelle vous convie le chœur de chambre Les Temperamens Variations, le dimanche 8 décembre 2019: entendre tout le "Weihnachtsoratorium"  et  l'appréhender  dans sa globalité.                                                                   Composée de six cantates destinées aux six jours de fête du temps de Noël, cette œuvre a en effet été conçue comme un tout, au même titre que les Passions. Pourtant, des deux côtés du Rhin, jamais elle n’aura été chantée, sans coupures, en un seul concert*.                                  Avec la participation exceptionnelle du ténor allemand Jan Kobow comme évangéliste et l’éclairage de Gilles Cantagrel, auteur de nombreux ouvrages sur le Cantor de Leipzig, c'est pour Les Temperamens Variations, l’aboutissement de cinq années d'interprétation de l'œuvre.                                                                           *… à une exception près, le 9 décembre 2017 à Wiesbaden, lors des adieux de Martin Lutz comme chef du Bach-Ensemble Wiesbaden qu’il avait fondé.                              Oratorio de Noël de Bach - 6ème édition -  Six ans, six cantates !             Pour la sixième édition de l'Oratorio de Noël de J.S. Bach à Paris, Les Temperamens Variations vous proposent un événement inédit à Paris, l'intégralité des six cantates du Weihnachtsoratorium en un seul concert !                                                                                                                                                                                                                  Rappelons que ce projet est le fruit d'une collaboration franco-allemande entre l'ambassade d'Allemagne à Paris, l'église prostestante allemande à Paris, la Bach-Stiftung et Les Temperamens Variations.                                                                                                                                                                                                                                  Ce concert unique accueillera un plateau de merveilleux artistes dont le ténor allemand Jan Kobow qui chantera la partie de l'Evangéliste. Vous pourrez retrouver Sara Magenta Schneyer (soprano), Tobias Hechler (alto), Sebastien Obrecht (ténor) et Carsten Krüger (basse) qui ont déjà participé à nos concerts avec orchestre (Oratorio de Noël, Passion selon Saint Jean, Messe en si).                                                                                                                                                                                                                                                                                                              Les talentueux instrumentistes qui composeront l'orchestre seront encadrés par le violoniste Anthony Marini, Konzertmeister de cette sixième édition. Nous retrouverons le magnifique trompettiste Jean-Daniel Souchon entouré de son équipe.                                                                                                                                                                                      Jan Kobow, évangéliste - Sara Magenta Schneyer, soprano - Tobias Hechler, alto                                      Sebastien Obrecht, ténor - Carsten Krüger, basse - Helga Schauerte, orgue - Anthony Marini, violon solo                                 Choeur et orchestre Les Temperamens Variations - Thibault Lam Quang, direction                                                                                                                                                                                                    Église protestante allemande à Paris-Christuskirche - 25, rue Blanche, Paris 9e - Métro : Trinité ou Blanche   - 35€ (nef places numérotées) : par tél. 06.75.32.69.36 & 06.79.01.47.22 et www.fnac.com                                         - 30€ (nef 4 derniers rangs), 25€ (côtés) et 18€ (étage) : réservation par Weezevent (placement libre)                         - 10€ (étage pour étudiants et demandeurs d’emploi): par tél. 06.75.32.69.36 et 06.79.01.47.22                                        Vente des billets sur place (Christuskirche) le dimanche 1er décembre de 12h à 15h (Marché de Noël)                                                             et trois quarts d’heure avant le début des concerts.                                                    Comme pour les précédentes éditions, le vin chaud (Glühwein) et les gâteaux de Nöel seront offerts pendant la pause,                   afin de permettre une immersion complète dans l'ambiance chaleureuse et festive de l'Avent et de la Nativité

Organ Recital by Helga Schauerte   

Dimanche 20 octobre 2019 à 17:00

Eglise Notre-Dame du Finistère - 74 Rue Neuve, 1 000 BRUXELLES   


 

L'orgue de Pontaumur fêtera ses 15 ans cette année.

 

1er rendez-vous avec les stagiaires de l'Académie d'orgue d'Helga Schauerte-Maubouet

 

EGLISE PROTESTANTE ALLEMANDE DE PARIS 
25 Rue Blanche, Paris IXe (Métro: Trinité, Blanche)

Dimanche, 12 mai 2019 à 12h - Entrée libre

« Grands organistes et pianistes en herbe » 
Concert de très jeunes organistes et pianiste particulièrement doués 

 

XIVème Académie Internationale d'Orgue BACH EN COMBRAILLES

 

J. S. BACH et  Les Compositeurs de nos jours

  

Du 7 au 12 AOUT 2019  -  JOUER - ETUDIER - INTERPRETER   

 

BACH en Combrailles, comme si l'on était à Arnstadt

 

 Telle est la devise qui anime chaque année les stagiaires de l’académie d’orgue à Pontaumur.

 

 

 

Professeur

 

 

Helga SCHAUERTE

 

 

 EGLISE de PONTAUMUR 

 

Orgue François Delhumeau

 

 

et de l'église St Genes les Carmes

Clermont Ferrand

 

Orgue Calinet-Merklin

(Compositeurs vivant) 

 

 

Unique en France, l’orgue récemment construit en l’église de Pontaumur (Puy-de-Dôme, Auvergne) est la réplique exacte de celui sur lequel J. S. Bach fit sa première expérience d’organiste. Titulaire à Arnstadt de 1703 à 1707, le jeune prodige y composa une grande partie de sa monumentale œuvre d’orgue. Favorisant les rencontres franco-allemandes, l’Académie d’orgue prend place dans le Festival «Bach en Combrailles», mis sous l’égide de la Neue Bachgesellschaft.

Academie.2019(2).pdf
Document Adobe Acrobat 440.7 KB

Centré sur J. S. Bach ce stage, fondé par Helga Schauerte-Maubouet en 2006, a comme vocation de sensibiliser et de former les organistes à l’interprétation rhétorique de la musique de ce grand compositeur : saisir et comprendre le contenu affectif des choral-préludes à travers la culture allemande tout en se familiarisant avec la réplique de l’instrument dont le jeune Bach fut titulaire.

 

  Déroulé de l’Académie d’orgue 2019 :

1. Trois heures de cours par jour et une heure de cours individuel, sur l’orgue Delhumeau à Pontaumur (Bach)               ainsi que sur l’orgue Calinet-Merklin de l'église St Genes les Carmes - Clermont Ferrand,

2. Auditions d’orgue le 12 août à 12h à Pontaumur, assurées par les stagiaires de l’académie, dans le                            cadre du Festival Bach en Combrailles

3. Un concert offert du Festival Bach en Combrailles et la Conférence de Eric Lebrun  

Axel de Marnhac à l'Orgue de Pontaumur
ExtraitSuite du Jubile, Final en sol mineur, composée par Axel de Marnhac, 13 ans.

Église protestante allemande à Paris-Christuskirche
25, rue Blanche, Paris 9e - Métro : Trinité ou Blanche

DIMANCHE 24 MARS 2019 À 18H30

De l’obscurité à la lumière,
Musique baroque pour le temps pascal

En digne héritière de la Renaissance et de son clair-obscur, la musique baroque use largement du procédé du contraste. Que ce soit dans la structure même des motetsde Schütz ou par le contraste entre l’infinie tristesse des Funeral Sentences de Purcell et la joie rayonnante des motets de Jean-Sébastien Bach, ces oeuvres s’inscrivent bien dans le trajet de l’obscurité à la lumière.
Ce chemin symbolise bien l’esprit du temps pascal, mais également nos destins plus personnels....

-----------------------------------------------------------------------------
Heinrich Schütz 
Sept motets de la Geistliche Chormusik de 1648
Henry Purcell 
Funeral sentences
Johann Sebastian Bach 
motets Komm, Jesu komm et Der Geist hilft unser Schwachheit auf

----------------------------------------------------------------------------- 
Choeur de chambre Les Temperamens Variations
Alice Coquart violoncelle
Chloé Lucas violone et contrebasse
Helga Schauerte
 orgue positif
Thibault Lam Quang direction

Places numérotées : 18€ (Fnac.com ou téléphone : 06 75 32 69 36 et 06 79 01 47 22)
Tarif réduit demandeurs d’emploi, étudiants : 10€
(uniquement par téléphone : 06 75 32 69 36 et 06 79 01 47 22)
Placement libre : 16 et 12€ sur www.weezevent.com
Gratuité : pour les enfants de moins de 12 ans

 

Johann Sebastian Bach 

 

Oratorio de Noël - Weihnachts-Oratorium BWV 248

 

Cantates I, IV, V & VI / Kantaten I, IV, V & VI

 

 La Cinquième édition de L’Oratorio de Noël à Paris ! 

 

Église évangélique allemande Paris 

  

Dimanche 9 décembre 2018 à 17h Sonntag,  9. Dezember 2018 um 17 Uhr  

Jana Baumeister soprano/sopran (lauréate de la Bach Stiftung) / Tobias Hechler alto/alt 

Jan Hübner ténor/tenor  / Carsten Krüger basse/bass / Patrick OliviaViolon solo/konzertmeisterin

 

Chœur et orchestre - Les Temperamens Variations

 

Helga Schauerte orgue/orgel

 

Thibault Lam Quang direction/leitung 

 

 Comme pour les éditions précédentes, les bénéfices iront aider les projets de la Banda de Musica,

qui aident des enfants mexicains à avoir une vie digne grâce à la musique.  

 

La cinquième édition de L’Oratorio de Noël à Paris !

 

La cinquième édition de l’Oratorio de Noël de Bach à la Christuskirche de Paris le dimanche 9 décembre prochain !

Fruit de la collaboration entre l’ambassade d’Allemagne et l’église protestante allemande à Paris, la Bach Stiftung et les Temperamens Variations, ce joyeux événement vous permettra de plonger dans l’atmosphère de Noël, de découvrir la soprano Jana Baumeister (lauréate de la Bach Stiftung) et de retrouver les chanteurs Tobias Hechler (alto), Jan Hübner (évangéliste et ténor) et Carsten Krüger (basse).

Cette année, vous pourrez entendre les cantates 1, 4, 5 et 6.

Bien entendu, vous serez invité à boire un verre de Glühwein (vin chaud) ! 

Participation aux frais :
Réservation par téléphone au 06.75.32.69.36 & 06.79.01.47.22 et www.fnac.com
35€ (places numérotées), 
10€ (tarif réduit pour étudiants et demandeurs d’emploi)
Réservation par Weezevent (placement libre) à : https://www.weezevent.com/oratorio-de-noel-2018 30€, 25€ et 18€ 
Gratuit pour les moins de 10 ans.

WISSEMBOURG - Eglise St-Jean - Vendredi, 9 Novembre 2018 - 13h00

 

STRASBOURG - Collège épiscopal St-Etienne, 11 novembre 2018 - 18h00

 

Et in terra pax »

 

 

1918 : Mémoire de la fin de la Grande Guerre

 

Entrée Libre  / Oeuvres de

Cesar Franck  1822 - 1890Sigfried Karg Elert  1877-1933  -  Léon Boëllmann 1863 -1893   

Réné Vierne  1878-1918  - Louis Andlauer 1876-1915 -  J. S. Bach   1685-1750  

Fernand Halphen 1872-1917 -  Joseph Boulnois 1884-1918  - Paul Claussnitzer  1867-1924  

Paul Wachs 1851- 1915  -  Gaston Bélier  1863-1938

Réné Vierne (1878-1918)                                         

Frère cadet de Louis Viernes, Réné Vierne est né le 11 mars 1878 à Lille. Il fut l’élève de l’abbé Poivet au petit séminaire de Versailles, puis étudia l’orgue, le contrepoint et la fugue avec Alexandre Guilmant au Conservatoire de Paris où il obtient le premier prix en 1906. Il est organiste de l’église Notre-Dame des Champs à Paris.  Il compose des motets et de nombreuses pièces liturgiques pour orgue ou harmonium et écrit une méthode  pour orgue-harmonium. Il est mort à la Guerre le 29 mai 1918 près de Longpont dans la Marne. 

 

Louis Andlauer (1876-1915)

né à Honfleur le 7 septembre 1876 il étudie d’abord à l’Ecole Niedermeyer à Paris, puis il obtient les prix d’orgue et de composition dans la classe d’Alexandre Guilmant et de Charles Marie Widor au conservatoire de Paris. Il fut suppléant de Louis Vierne à Notre-Dame de Paris de 1912 à 1914. De 1912 à 1915 il est organiste et maitre de chapelle à Saint-Eloi à Paris. Il est auteur de trois messes, d’une cantate et des motets et mélodies. Il est mort pour la France en 1915

 

Fernand Halphen (1872-1917)

fils de Georges Halphen, banquier, négociant en diamants et administrateur de la compagnie des chemins de fer du Nord, et d’Henriette Antonia Stern, fille du banquier Antoine Jacob Stern. il travaille la composition à partir de 1888 sous la direction de Gabriel Fauré avant d'entrer au Conservatoire de Paris où il suit les cours de composition d'Ernest Guiraud puis, il suit la classe de Jules Massenet. Premier accessit de fugue en 1895, Halphen remporte l’année suivante le deuxième second grand prix de Rome avec sa cantate Mélusine.

Capitaine au 13e régiment d'infanterie territoriale durant la Première Guerre mondiale, Halphen a créé et dirigé la musique de la VIe armée. Il est mort pour la France le 16 mai 1917.

                       

Joseph Boulnois (1884-1918)

 

né à Verneuil-en-Halatte (Oise) le 28 janvier 1884 il est élève de Geoges Caussade en contrepoint, de Charles Lenepveu  en composition et d’Alexandre Guilmant en orgue et remporte un premier prix dans chacune de ces classes.  Il travaille également avec Louis Vierne. De 1909 à 1914 il est chef de chant à l’Opéra-Comique. De 1900 à 1908 il est organiste à Ste Elisabeth, puis de 1908 à 1914 à St Louis d’Antin à Paris. Il est auteur de pièces de musique de chambre et des pièces d’orgue. Sergent-infirmier, il est mort pour la France à Chalaines (Meuse) le 20 octobre 1918                         

 

 Voyage Musical - Agence INTERMEDES

 

                    7 ème Route des Orgues

 

        Sous la direction de Mme Helga SCHAUERTE & Philippe SAUVAGE

du 22 au 27 octobre 2018

Splendeur des orgues classiques et modernes de Munich à Vienne

en passant sur les traces de MOZART à Salzbourg

Programme du Voyage 7ème Route des Orgues
programme 1 (1).pdf
Document Adobe Acrobat 281.1 KB

 

XIIIème Académie Internationale d'Orgue BACH EN COMBRAILLES

 

JOUER - ETUDIER - INTERPRETER   

 

BACH en Combrailles, comme si l'on était à Arnstadt

 

 Telle est la devise qui anime chaque année les stagiaires de l’académie d’orgue à Pontaumur.

Unique en France, l’orgue récemment construit en l’église de Pontaumur (Puy-de-Dôme, Auvergne) est la réplique exacte de celui sur lequel J. S. Bach fit sa première expérience d’organiste. Titulaire à Arnstadt de 1703 à 1707, le jeune prodige y composa une grande partie de sa monumentale œuvre d’orgue. Favorisant les rencontres franco-allemandes, l’Académie d’orgue prend place dans le Festival «Bach en Combrailles», mis sous l’égide de la Neue Bachgesellschaft.

Les Stagiaires 2017
Les Stagiaires 2017

Professeur

 

Helga SCHAUERTE

 

EGLISE de PONTAUMUR 

 

et de SOUVIGNY

Orgue François-Henri CLICQUOT 

 

Du 01 au 06 AOUT 2018

 

J. S. BACH et la Transcription

 

Louis et François COUPERIN

XIIIème Académie International d'Orgue

 

BACH en COMBRAILLES 

Academie.2018.pdf
Document Adobe Acrobat 425.6 KB

En savoir plus sur l'orgue de Pontaumur         Orgue de PONTAUMUR

Centré sur J. S. Bach ce stage, fondé par Helga Schauerte-Maubouet en 2006, a comme vocation de sensibiliser et de former les organistes à l’interprétation rhétorique de la musique de ce grand compositeur : saisir et comprendre le contenu affectif des choral-préludes à travers la culture allemande tout en se familiarisant avec la réplique de l’instrument dont le jeune Bach fut titulaire.

 

  Déroulé de l’Académie d’orgue 2018 :

1. Trois heures de cours par jour et une heure de cours individuel, sur l’orgue Delhumeau à Pontaumur                                (Bach) ainsi que sur l’orgue François-Henri Clicquot de Souvigny,

2. Auditions d’orgue le 6 août à 12h à Pontaumur, assurées par les stagiaires de l’académie, dans le                                   cadre du Festival Bach en Combrailles

3. Un concert offert du Festival Bach en Combrailles et la Conférence de Eric Lebrun  

Avril 2018 - Une semaine en Allemagne - Concerts d'orgue 

 

Kath. Kirche

St.Mariä Heimsuchung

 

MORSBACH-HOLPE

 

Dimanche 15 Avril 2018, 17 heures

Ev. Barockkirche

ECKENHAGEN

 

Vendredi  20 Avril 2018, 19 heures

 

ALEXANDERKIRCHE

 

SCHMALLENBERG

 

Samedi 21 Avril 2018, 19 heures

 

Eglise St Martinus

 

OLPE

 

Dimanche 22 Avril 2018, 16 heures


Christuskirche - Église protestante allemande à Paris 

 

DIMANCHE 8 AVRIL 2018 A 18H30

Messe en si BWV 232
Johann Sebastian Bach

Choeur et orchestre Les Temperamens Variations 

 (Patrick Oliva, violon solo)

Johanna Knauth soprano
Sara Magenta Schneyer 
soprano
Tobias Hechler alto
Sébastien Obrecht 
ténor 
Virgile Ancely 
basse

Helga Schauerte, 
orgue positif
Thibault Lam Quang, direction

 

Johann Sebastian Bach

On a longtemps pensé que l’Art de la fugue avait été l’opus ultimum de Jean-Sébastien Bach. On sait aujourd’hui que ce n’est pas le cas et que c’est bien dans la Messe en si mineur que le cantor de Leipzig a jeté ses dernières forces créatrices et a voulu mettre le meilleur de lui-même, tel un testament musical et spirituel.

 

Le 8 avril prochain, après avoir ces dernières années interprété les sept motets avec continuo, les six cantates de l’Oratorio de Noël ainsi que la Passion selon saint Jean, Les Temperamens Variations donnerons cet opus magnum à la Christuskirche-église protestante allemande de Paris, entourés d’un magnifique plateau franco-allemand de solistes et d’un ensemble d’instrumentistes aussi fidèles que talentueux.

 

Testament musical d’une richesse et d’une densité incomparables, mais aussi testament spirituel et théologique qui veut dépasser les clivages confessionnels en livrant un idéal d’humilité, d’élévation, de jubilation et de paix Soli Deo Gloria.Voilà ce qu’est la Hohe Messe in h-Moll

 

Que serions-nous sans vous, Monsieur Bach ?

 

INFORMATIONS PRATIQUES

DIMANCHE 8 AVRIL 2018 À 18H30 
Christuskirche - Église protestante allemande à Paris 
25 rue Blanche, Paris IXe - Métro : Trinité, Blanche - Accès personnes à mobilité réduite


PARTICIPATION AUX FRAIS
35€, 25€, 18€ - 10€ (tarif réduit : étudiants et demandeurs d’emploi)
Réservations à partir du 8 mars 2018 au 06.75.32.69.36
www.fnac.com - Vente des billets sur place trois quarts d’heure avant le début du concert.

 

Johann Sebastian Bach 

 

Oratorio de Noël - Weihnachts-Oratorium BWV 248

 

Cantates I, IV & VI / Kantaten I, IV & VI

 

 La Quatrième édition de L’Oratorio de Noël à Paris ! 

 

Église évangélique allemande Paris 

  

Dimanche 10 décembre 2017 à 17h Sonntag, 10. Dezember 2017 um 17 Uhr  

Sara Magenta Schneyer soprano/sopran  / Tobias Hechler alto/alt / Jan Hübner ténor/tenor 

Hans Hermann Jansen basse/bass / Patrick OliviaViolon solo/konzertmeisterin

 

Chœur et orchestre - Les Temperamens Variations

 

Helga Schauerte orgue/orgel

 

Thibault Lam Quang direction/leitung 

 

 Comme pour les éditions précédentes, les bénéfices iront aider les projets de la Banda de Musica,

qui aident des enfants mexicains à avoir une vie digne grâce à la musique.  

 

La quatrième édition de L’Oratorio de Noël à Paris !

 

Pour la quatrième année consécutive, l’Oratorio de Noël de Johann Sebastian Bach résonnera à la Christuskirche – Eglise protestante allemande à Paris pendant la période de l’Avent. En effet, grâce au soutien de l’Ambassade d’Allemagne à Paris et la collaboration entre la Christuskirche/Pro Musica et Les Temperamens Variations, les auditeurs qui viendront le dimanche 10 décembre (à 17h) pourront s’immerger dans l’esprit de la Nativité grâce à cette œuvre particulièrement festive. 

Pour cette quatrième édition, vous pourrez retrouver les excellents Sarah Magenta Schneyer (soprano), Tobias Hechler (alto), Jan Hübner (ténor) et Hans Hermann Jansen (basse) et entendre les cantates 1, 4 et 6. En quatre années, les six cantates de cet Oratorio de Noël auront été données et Helga Schauerte (orgue) et Thibault Lam Quang (direction) comptent bien faire entendre l’œuvre dans son intégralité lors de l’édition 2018. 

Bien entendu, un traditionnel vin chaud sera offert à l’issue du concert. Nous vous attendons nombreux pour prendre part à ce moment joyeux et profiter de cette ambiance chaleureuse et traditionnelle !

 

Tarifs

35€, 25€, 18€ et 10€ (tarif réduit pour étudiants et demandeurs d’emplois), gratuit pour les moins de 10 ans (places numérotées)  

 

Église évangélique allemande Paris  - Dimanche 12 novembre 2017 à 18h30 

 

 

Avec le programme MAGNIFICAT ! 500 ans de Réforme et de Contre-Réforme, les Temperamens Variations explorent à nouveau le baroque sacré des XVIIème et XVIIIème siècles, en mettant en regard le vénitien Claudio Monteverdi (dont on fête cette année le 450ème anniversaire de la naissance) et les deux compositeurs phare de la sphère luthérienne, Heinrich Schütz et Johann Sebastian Bach, tous deux reconnaissants envers l’art italien . 

Illustrant ainsi la féconde confrontation entre art de la Réforme et celui de la Contre-Réforme, ce programme mettra également en valeur Johann Pachelbel qui, d’éducation luthérienne, servit par sa musique l’église catholique de Bavière.


Helga SCHAUERTE

(Helga Schauerte - Dessin de Benno HEIMES)
(Helga Schauerte - Dessin de Benno HEIMES)

Eglise Protestante Allemande de Paris

25, Rue Blanche

75009 PARIS

 

MAIL

helgaschauerte@aol.com

 

     J.S. BACH -   Volume 12   

3e Partie de la Clavier Übung (Manualiter)

  Variations canoniques sur

        "Vom Himmel hoch" 

Ref : SYR 141487 - Orgue historique de Floh-Seligenthal
Ref : SYR 141487 - Orgue historique de Floh-Seligenthal

 J.S. BACH -   Volume 11    

3e Partie de la Clavier Übung (Pedaliter)

Ref : SYR 141476 - Orgue historique de la Basilique de Steinfeld
Ref : SYR 141476 - Orgue historique de la Basilique de Steinfeld

       ORGANUM ANTIQUUM

Ref : SYR 141459           - Pour en savoir plus Cliquer sur la Pochette
Ref : SYR 141459 - Pour en savoir plus Cliquer sur la Pochette

Extrait du Robertsbridge Codex, vers 1325

Helga Schauerte-Maubouet

Est Présente Sur

 

(Cliquer sur l'icone)